Pensionnat-Balurisan

Pensionnat pas tout a fait comme les autres où de jeunes rebelles (Néko, ange, démon,...) se rassemblent dans cette institue pour lutter contre une guerre sans fin,...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où est la liberté ? [chapitre 4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jiyuu
Proffesseur d'arcanes magiques et de traduction de runes
Proffesseur d'arcanes magiques et de traduction de runes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Où est la liberté ? [chapitre 4]   Dim 2 Aoû - 15:11

Jiyuu courrait à travers la forêt. Les arbres défilaient rapidement dans sa vision et sa cape de voyage semblait flotter. Il courrait depuis longtemps et commençait à fatiguer ; même si les dragons jadis étaient capable de voler des jours entiers, le peuple dragon n’avait hérité qu’à peine du tiers de leur endurance. Eux aussi étaient capables de voler lorsqu’ils découvraient leurs ailes, mais ils ne les utilisaient qu’en cas de nécessité absolue.
Grâce à un fragment de Nyhr enchanté que chaque homme dragon porte, ils étaient capables de rendre leurs ailes plus petites et moins visibles, cependant il était impossible de les cacher totalement.
Jiyuu aurait pu déployer ses ailes et voler mais à ce moment là il se serait fait remarquer par ses semblables, et peut être par les autres habitants du continent et puis, il fallait avouer que voler enlevait le plaisir de l’aventure. Jiyuu ne pouvait se résoudre à déployer ses ailes.

L’aube se levait à présent, il avait couru toute la nuit et la fatigue se manifesta. Le jeune homme dragon s’assit par terre parmi les feuilles et s’adossa à un arbre pour reprendre son souffle. Jiyuu avait l’impression que l’arbre lui transmettait une énergie nouvelle qui pourrait le faire courir encore des lieues, cette forêt était un lieu magique pour Jiyuu. Peu s’y aventuraient car cette forêt marquait la limite entre les humains et les peuple dit peuples originels. Jiyuu réfléchit un moment à ce qu’il savait sur les peuples originels. D’après ce qu’il avait appris dans son enfance il y avait cinq peuples qui vivaient jadis sur Kyoku (c’est ainsi qu’était appelé le continent par les peuples de l’est) : les dragons, les tengus, Les shirin appelés par les humains « hommes lézards », les najas appelés « homme singes » et les elfes.

Les dragons étaient un des plus vieux peuple originels, et le premier à disparaître du continent suite à une violente guerre appelée par les hommes la « sainte purge ». Les dragons étaient un peuple calme et passif, cependant très responsable, ils vivaient souvent en solitaire et en autarcie. Cependant aucun Dragon ne resta indifférent à l’expansionnisme des humains et leur comportement irrespectueux face à la nature. Malgré leur intelligence, le peuple dragon était fier et susceptible. La vue de la nature exploitée par les hommes provoqua une colère profonde chez les peuples originels, les dragons furieux voulurent éradiquer l’espèce humaine tandis que les autres peuples originels, se méfiant de la puissance des humains, restèrent passifs. Au final les dragons furent vaincus mais avant de disparaître, ils purent donner leur savoir, leurs capacités, leur sagesse et leur art à un petit groupe d’humain qui adoraient ce peuple, ce fut la création des hommes-dragons. Par la magie la plus ancienne et la plus mystérieuse, un pacte fut scellé entre ces humains et les dragons, mais la nature du pacte, seule l’impératrice Tiamat en détenait le secret.

Jiyuu soupira, il s’était assez reposé ainsi. Il se releva avec lenteur, prit une grande respiration, puis fila à travers les bois dans une course régulière et rapide. La mi-journée approchait rapidement, les hommes-dragons devaient sûrement avoir déjà remarqué la disparition de Jiyuu. Ce dernier était sur le point de s’arrêter pour une nouvelle pause quand il aperçut soudainement une silhouette dans la forêt. Jiyuu s’immobilisa et arrêta de respirer, l’instinct animal reprenait le dessus. Les yeux rouges de Jiyuu lui permettaient de bien voir dans la forêt. Même si il n’avait pas les yeux d’un elfe, il pouvait distinguer des contours et des sources de chaleur, et son nez était fait pour sentir le gibier. Il était rare de voir des formes de vie dans cette partie éloignée de la forêt. Les animaux préféraient la partie est et la partie nord, or Jiyuu se trouvait vers le sud de la forêt. Jiyuu observa plus en détail et remarqua alors que la silhouette avait des contours humains. Jiyuu s’avança prudemment en gardant une main sur son couteau de Nyhr, puis lorsqu’il fut assez proche Jiyuu observa ce curieux humain.

Il portait le kimono, c'est-à-dire les vêtements de Shirasagi le pays du Héron. Une simple tunique bleue ciel fermée par une ceinture et un pantalon très large d’un bleu plus profond. Dans son dos était fixé un arc énorme qui devait bien faire, une fois bandé, la taille de l’individu. Il avait les cheveux noirs coiffés par une frange sur le coté et un visage très fin. Il portait de fines lunettes à la monture dorée. L’humain tourna alors le visage vers Jiyuu, il l’avait aperçu aussi facilement que si il n’y avait pas eu de forêt et lui fit un très timide sourire. Jiyuu comprit qu’il ne servait à rien de se cacher, il s’avança vers l’humain et lui dit :

- Je ne pensais pas trouver une forme de vie dans cette partie de la forêt.

L’humain analysa Jiyuu du regard et lui répondit :

- Oui, je me suis perdu. Malgré tes vêtements occidentaux, tes yeux rouges trompent ton déguisement. Dis moi jeune homme, ne serais tu pas un des hommes-dragons peuplant les « Ryu no Tsume » ?

Jiyuu était étonné de voir qu’un humain disent « Ryu no Tsume » et non « Copper Hills », de plus cet humain connaissait les hommes-dragons. Qui était-il ? Comment en savait-il autant ? L’humain dut lire le visage de Jiyuu et comprendre son expression ébahie puisqu’il ajouta :

-Oh, je ne voulais pas te brusquer ainsi, pardon. Je crois bien que je suis perdu, tu pourrais m’indiquer le chemin vers le sud-ouest ? »

Drake trouva curieux qu’un homme de l’est se dirige vers l’ouest, soudain Jiyuu réfléchissant à la géographie des lieux s’exclama :

-Mais vous vous dirigez vers le pays de Hawk !

- C’est juste. répondit l’humain avec un sourire. En fait ma véritable destination est Eagle où plus précisément la capital Phoenicis.

-Je croyais que la capitale s’appelait Aiglos, dit Jiyuu l’air un peu surpris.

-Plus maintenant ! Je suis aussi surpris que toi, mais le sénat a renommé la capitale d’après sa religion, le phoenicisme. Alors ? Tu es d’accord de me guider à travers la forêt jeune homme-dragon ?

Jiyuu rougit légèrement, il s’était laissé emporter par sa curiosité maladive concernant tout ce qui entourait les humains et le monde en dehors des « Ryu no Tsume ». Plus tard, l’homme et Jiyuu marchaient côte à côte à travers la forêt. Le jeune homme-dragon décida de se présenter en premier alors qu’ils marchaient à allure lente.

- Je m’appelle Jiyuu, commença-t’il. Vous savez, il est dangereux de s’aventurer dans cette forêt, il faut une certaine habitude pour comprendre quel chemin emprunter.

- Enchanté Jiyuu, mon nom est Yuutsu. Tu as raison, étant donné que je ne suis pas d’ici j’ai eu du mal à me repérer même si j’ai d’habitude une bonne connaissance des forêts.

- Alors ? demanda Jiyuu, pourquoi vous dirigez vous vers Eagle ?

- En fait, je suis à la recherche d’un ami. Répondit Yuutsu d’une voix légère. Des rumeurs veulent qu’il se trouve à Phoenicis. Et toi jeune dragon ? Que compte tu faire en occident si loin de ton pays ? Je n’ai jamais rencontré d’hommes-dragons dehors, et je ne crois pas qu’ils soient prêts de sortir de chez eux.

Jiyuu réfléchit un moment puis répondit après un court silence en toute sincérité :

- C’est pour ça que je sors, cet endroit m’étouffe. Je n’ai jamais eu l’occasion de voyager, de tout voir, j’ai toujours rêvé de rencontrer un humain, mon premier souhait s’est exhaussé. J’aimerais voyager partout et découvrir le continent sous ses moindres aspects.

Yuutsu émit un rire très léger, il regardait Jiyuu avec une expression presque attendrie.

- Tu as choisi le pire moment pour fuguer de chez toi, sais-tu que la « Wing-Union » des humains a été brisée ? Les quatre empires de cette union sont en guerre depuis maintenant quelques lunes. Malgré ça veux-tu toujours découvrir un pays dont les terres sont recouvertes de sang ?

Jiyuu baissa la tête et sortit de son sac son objet le plus sacré, sa boite métallique marquée ynoS.

- Je suis au courant de tout ça, mais aujourd’hui est le jour où je suis censé entrer en service à la cour impériale. Et accessoirement mon dix-huitième anniversaire.

Le sourire de Yuutsu diminua un peu, l’humain était étonné de voir une radio de magi-tech entre les mains du peuple le plus isolé de la technologie et le plus férocement opposé à la magie moderne. L’homme soupira et regarda le ciel.

- Joyeux anniversaire alors petit dragon. Je pense que tu n’es pas prêt de rentrer chez toi et ce n’est pas à moi de te faire la morale. Si tu tiens tant à voyager, je pourrais peut être te donner un coup de main. Est-ce que ça t’intéresserait de parcourir le continent avec moi ?

Les yeux de Jiyuu s’agrandirent et Yuutsu fut presque effrayé de voir une excitation aussi flagrante sur le visage de l’homme-dragon qui ressemblait à présent à un petit enfant de cinq ans devant une sucrerie.

- C’est vrai ? Merci monsieur Yuutsu !!! Merci ! J’ai hâte de voyager avec vous.

Yuutsu lui fit un sourire faible et tendit sa main au jeune homme-dragon.

- Commence par me tutoyer. Ah, et n’utilise pas de monsieur, juste Yuutsu d’accord ?

Jiyuu serra la main de Yuutsu et les deux marchèrent lentement dans la forêt disparaissant parmi les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba
[Admin] Directrice péssimiste et Prof de Magie
[Admin] Directrice péssimiste et Prof de Magie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 325
Age : 23
Localisation : Comme toujours à faire la folles avec ses Best Friends ^^
Emploi/loisirs : Ecrivain/Sorcière
Humeur : La fin du monde est proche mes amies...
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Où est la liberté ? [chapitre 4]   Lun 3 Aoû - 12:34

XD j'imagine trop les yeux que Yuutsu à du tirer quand il a vu Jiyuu faire les yeux du mec trop happy XD Viveent la suite Nath'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whenidream.kazeo.com/
 
Où est la liberté ? [chapitre 4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» les chemins de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat-Balurisan :: Hors RPG :: Créations :: Ecriture-
Sauter vers: